Inside be quiet!

10.06.2020
Comment fonctionne un moteur à 6 pôles?

Dans la publicité pour notre Silent Wings 3, le "moteur à 6 pôles" est souligné à plusieurs reprises comme un grand avantage. Mais que signifie exactement ce terme? Et qu'est-ce qui le distingue de ses collègues moins polaires?

Les moteurs électriques modernes sont appelés «moteurs à courant continu sans balais», ou «BLDC» pour faire court. Auparavant, les moteurs avaient un balai de charbon littéral au bout de leurs rails, qui touchait les rotations du moteur et finissait par transférer l'énergie en rotation. Il fonctionnait vraiment bien mais avait le gros inconvénient d'une usure élevée en raison de la friction constante - il était également très bruyant et créait des étincelles. Les moteurs sans balais sont beaucoup plus silencieux, plus fiables et plus durables.

La structure des BLDC est la suivante: l'enveloppe extérieure (le rotor) est constituée d'aimants intégrés à quatre pôles, tandis que le noyau intérieur (le stator) comporte plusieurs bobines de fil de cuivre - quatre ou six, d'où les noms «4 pôles» ou "6 pôles". Ce nombre doit être divisible par deux, car un champ magnétique nécessite inévitablement deux pôles magnétiques pour fonctionner. Dans un moteur à 6 pôles, les bobines de cuivre remplissent la plupart de l'espace disponible à l'intérieur, ce qui est bon pour l'efficacité car il n'y a presque aucune perte due aux poches d'air littérales. La quantité de cuivre détermine la vitesse finale du ventilateur car le champ magnétique accumulé devient plus fort.

Dès que du courant continu est introduit dans le système, les bobines de cuivre sont chargées électriquement, ce qui les transforme en aimants - et en raison des lois physiques, elles commencent immédiatement à interagir avec les aimants du rotor. Grâce à cette attraction parallèle et à la répulsion de six pôles très denses, le rotor tourne de manière très uniforme, fiable et sans beaucoup de vibrations. Maintenant, une question pertinent: pourquoi ne pas inclure encore plus de pôles? Eh bien, il y a des limitations strictes: plus il faut enfoncer de pôles dans l'espace limité du stator, plus les bobines doivent être inévitablement plus petites. De plus, plus de matériel augmente le temps de production et le prix, tandis que dans le pire des cas, l'efficacité diminue. D'après notre expérience, six pôles sont le meilleur compromise pour un rapport optimum performances /prix.

 

 

En fin de compte, il s'agit de fiabilité, de longévité, d'efficacité et bien sûr de silence - notre nom en est le garant. Et dans tous les cas, le moteur à 6 pôles est le champion, c'est pourquoi nous l'utilisons pleinement dans notre ventilateur phare, le Pure Wings 3.