Le bruit n’est pas seulement un facteur perturbant, il peut également avoir de graves incidences à long terme sur notre santé. C’est pourquoi nous nous efforçons chez be quiet! d’attirer l’attention sur ce problème.
Comprendre le bruit

La perception acoustique

Lorsque des vibrations mécaniques atteignent l'oreille, elles sont regroupées et dirigées vers le tympan. Celui-ci se met alors à vibrer, les vibrations sonores étant amplifiées puis converties en impulsions électriques à l'intérieur de l'oreille interne. L'impulsion pénètre dans le cerveau via le nerf auditif et nous percevons par la suite un son, un bruit ou une détonation.

Plus la pression acoustique est élevée, plus le son est perçu comme fort. Toutefois, la perception physiologique du volume sonore ne dépend pas uniquement de la pression acoustique, mais également de la fréquence. La fréquence, qui décrit le nombre d'oscillations par seconde, est exprimée en Hertz (Hz).

La plage de fréquences audibles se situe entre 16 Hz et 20 000 Hz, les sons très graves et très aigus étant perçus moins fortement que les sons de fréquence moyenne. Des sons de fréquences différentes peuvent donc paraître identiques. La zone de sensation auditive donne une vue d'ensemble de la pression acoustique et des plages de fréquences perceptibles par l’être humain. Le domaine de la psycho acoustique traite de cette question (son mesurable et traitement et perception du son), c'est pourquoi il se situe à mi-chemin entre les deux disciplines scientifiques que sont la physique et la psychologie.

À 1000 Hz, la plage d'audibilité de l’oreille humain se situe entre 20 µPa et 20 Pascal. Étant donné que le facteur correspond à 1 sur 1 million, on a instauré le décibel (dB), valeur du rapport logarithmique, pour définir le niveau sonore et pouvoir ainsi détecter plus facilement la gamme. Augmenter le niveau de 10 dB est perçu comme un doublement de l'intensité sonore et doubler le nombre de sources sonores correspond à une augmentation de l'intensité sonore de 3 dB. Pour une évaluation précise, il est indispensable de toujours respecter la même distance de mesure.

Le bruit, une impression subjective

Afin de pouvoir reproduire la perception humaine du niveau sonore à l'aide de la mesure de la pression acoustique (dB), on a mis au point des filtres qui incluent le spectre de fréquences d'un événement sonore. Les fréquences très basses et très hautes sont corrigées vers le bas. Les décibels évalués au moyen de filtres de fréquence sont des dB(A).

Le niveau de pression acoustique non pondéré (dB) et le niveau de pression acoustique pondéré (dB(A)) sont fréquemment intervertis, bien qu'ils ne soient pas comparables. Ils ne peuvent pas non plus être compensés l'un par l'autre, car la plage de fréquences doit déjà être incluse dans le calcul lors de la survenue de l'événement sonore.

Qu’est-ce que les décibels ?

L'échelle logarithmique des décibels, qui inclut l'impression psycho acoustique telle que définie précédemment, commence au seuil d'audition de 0 dB(A) et s'étend au-delà du seuil de douleur de 120 dB(A).

Le volume sonore de notre Dark Rock Pro TR4 correspond à 18 dB(A) à 50% de capacité et à une distance d'un mètre, une conversation est estimée à 55 dB(A), une circulation intense de camions à 85 dB(A) - et un coup de feu à proximité immédiate dépasse 120 dB(A). Sous la rubrique « Caractéristiques techniques » de notre site Internet, vous pouvez consulter toutes les valeurs dB(A) de nos ventilateurs, refroidisseurs et alimentations. Dans le souci de fournir ici les valeurs les plus justes possibles, toutes les mesures sont effectuées à une distance d'un mètre.

Représentation de l'échelle des décibels

Le bruit

Les ondes sonores perçues comme dérangeantes sont appelées bruit. Le bruit est par conséquent un son indésirable. Les émissions sonores ne sont cependant pas seulement évaluées en fonction de caractéristiques acoustiques telles que le volume, la durée et la fréquence, mais dépendent également d'une part subjective.

Chaque individu a une perception différente du son. Un concert de rock bruyant peut être perçu comme agréable pour certains, alors que d'autres trouveront une musique, même douce, dérangeante. Les lésions auditives peuvent survenir après un traumatisme sonore aigu (comme une exposition ponctuelle à 150 dB(A)) ou un traumatisme sonore chronique (exposition régulière à plus de 85 dB(A)). Les maladies liées au bruit déclenchées par des bruits du quotidien, moins agressifs, sont beaucoup plus courantes. L'exposition chronique au bruit peut provoquer des troubles mentaux tels que des difficultés de concentration, des problèmes de sommeil ou encore du stress, sans compter des réactions physiologiques générales.

Le risque d'être victime d'une crise cardiaque est 20 % plus élevé en cas d'exposition régulière à un niveau sonore de 65 dB(A) qu'avec une exposition de l'ordre de 50 à 55 dB(A). En règle générale, les autorités considèrent que 30 dB(A) est un bruit de fond normal dans une pièce calme. Au delà de 50 dB(A), le bruit ambiant atteint déjà le niveau sonore d'une conversation et devient alors une nuisance.

La nécessité d'un système silencieux

On croit, souvent à tort, que les sources de bruit les plus fortes couvrent les sources les plus faibles et donc les neutralisent. Cette hypothèse est fausse car les ondes sonores s'additionnent, ce qui entraîne une augmentation de la pression acoustique. C'est bien la somme de tous les bruits ambiants qui constitue le bruit, et pas seulement la source sonore la plus forte parmi celles perçues. Ce n'est pas, par exemple, parce que vous avez une carte graphique bruyante que vous devez négliger le volume sonore de votre alimentation, de vos ventilateurs ou de votre boîtier.

Les humains sont particulièrement sensibles aux sons aigus, car ceux-ci sont perçus par le cerveau comme un signal d'alarme. Il en résulte du stress. Il est donc primordial d'accorder une attention toute particulière aux alimentations car le sifflement des bobines se situe exactement dans cette plage de bruits haute fréquence.

La vie est déjà bien assez bruyante
Comment rendre silencieux un PC bruyant

Notre devise « La vie est déjà bien assez bruyante » résume parfaitement cela. Il existe autour de nous de multiples sources de bruit qui viennent s'ajouter à ceux du quotidien. C'est pourquoi nous nous engageons chaque jour à limiter tout bruit supplémentaire dans les PC, afin de contribuer, à notre échelle, à rendre le monde un peu plus calme.

Le temps passé devant un PC ne doit pas être synonyme de stress supplémentaire. Travail à domicile, traitement d'images, ou même jeux vidéo, il est essentiel d'éviter tout bruit inutile afin de pouvoir se concentrer pleinement sur ce qu'il se passe à l'écran et même, dans le meilleur des cas, se détendre un peu. Expérimentez la transformation d'un PC classique en PC silencieux. !

Connaissances de base - Perception auditive

Les alimentations, boîtiers et produits de refroidissement be quiet! sont parmi les plus fiables, les plus efficaces et les plus silencieux du marché. Outre le développement, nous nous sommes également donné pour mission de fournir un travail pédagogique sur nos produits et leur utilisation optimale. Vous trouverez des informations plus détaillées dans les articles « inside be quiet! » sur notre site Internet bequiet.com, ainsi que sur nos plateformes de réseaux sociaux et notre chaîne YouTube.

Un PC ASMR

ASMR, qui signifie « Autonomous Sensory Meridian Response » (réponse sensorielle méridienne autonome), désigne l'agréable sensation de picotement qui part de la tête et irradie dans tout le corps. Ces sensations agréables regroupées sous le mot « picotements » se produisent généralement à la suite de certains « déclencheurs », autrement dit grâce à des stimuli visuels, acoustiques ou cognitifs. Le terme a gagné en popularité au début des années 2010 avec le développement de la tendance des vidéos ASMR.

Le visionnage de ces vidéos est censé avoir un effet apaisant sur le spectateur grâce à des bruits agréables et des actions calmes et relaxantes. Parce que la vie est déjà bien assez bruyante et que le stress est le compagnon quotidien de nombre d'entre nous, nous avons eu envie d'utiliser nos ressources pour vous proposer des petits moments de détente. Car non seulement nos produits sont, en soi, très silencieux, mais même leur installation peut devenir une expérience audiovisuelle, génératrice de petits picotements.

Un PC ASMR

Dans la chambre anéchoïque

Une chambre anéchoïque, également appelée chambre sourde, est un laboratoire acoustique qui se caractérise par un niveau sonore ambiant inférieur au seuil de perception humaine. Il s'agit par conséquent d'un espace de silence absolu. Ce silence est obtenu grâce au revêtement insonorisant de la chambre qui recouvre les murs latéraux, le plafond et le sol. La pièce est en outre entourée d'un mur de béton très épais qui empêche l'intrusion des bruits extérieurs.

Nous utilisons ce type de laboratoire pour étudier le niveau sonore de nos produits et travailler à l'amélioration de leurs performances acoustiques. Cette pièce exerce un effet très particulier sur les gens. Étant donné qu'il n'y a absolument aucun bruit ambiant, les sons produits par le corps lui-même sont perçus plus distinctement. Au bout d'un certain temps, par exemple, le bruit du flux sanguin dans l'oreille devient audible. De plus, comme la plupart des gens s'orientent toujours en fonction des sons environnants, leur absence peut être ressentie comme extrêmement perturbante. L'histoire dit que personne ne peut réellement supporter de passer plus de 45 minutes dans une chambre anéchoïque. En collaboration avec le YouTuber AlexiBexi, nous avons décidé d'en savoir un peu plus sur ce mythe.

Dans la chambre anéchoïque